ICONIC CULTURE / FILM STUDIES / ARTS AND MODERN STORIES

Semaine de la critique, Cannes 2016

Cannes 2016│ La sélection de la semaine de la critique

in Films by

Organisée pour la première fois pendant l’édition 1962 du Festival de Cannes, la Semaine de la critique se consacre à la découverte de nouveaux talents.

Charles Tesson a dévoilé, lundi 18 avril, la sélection officielle de la 55e édition. Avec 17 pays représentés, dont pour la première fois le Liban, la sélection est composée de dix longs métrages dont six premiers films et quatre seconds, ainsi que 15 courts et moyens métrages. Les dix courts métrages sélectionnés en compétition auront l’opportunité d’intégrer son programme Next Step, un atelier de formation et d’accompagnement vers le long métrage.

Pour fêter son anniversaire, cette nouvelle édition a mis en place la séance 50+5 qui proposera le court et le moyen métrages de deux réalisateurs déjà primés par la sélection parallèle. La 55e Semaine de la critique se clôturera par la projection des trois premiers courts métrages de trois actrices devenues réalisatrices : les Françaises Laetitia Casta (En moi) et Sandrine Kiberlain (Bonne Figure) et l’Américaine Chloë Sevigny (Kitty).

La sélection complète

Victoria, de Justine Triet (France), 2e film sera projeté en film d’ouverture (distribué par Le Pacte)

Séances spéciales :

I tempi felici verranno presto ‘Happy Times Will Come Soon’, d’Alessandro Comodin (Italie) – 2è film
Apnée, de Jean-Christophe Meurisse (France) – 1er film (distribué par Shellac)

Compétition – longs métrages :

Albüm, de Mehmet Can Mertoglu (Turquie) – 1er film (distribué par Le Pacte)
Mimosas, d’Oliver Laxe (Espagne) – 2è film
Grave, de Julia Ducournau (France) – 1er film (distribué par Wild Bunch)
Tramontane, de Vatche Boulghourhian (Liban) – 1er film
A Yellow Bird, de K. Rajagopal (Singapour) – 1er film
Diamond Island, de Davy Chou (Cambodge/France) – 2è film (distribué par Les Films du Losange)
One Week and A Day, de Asaph Polonsky (Israël) – 1er film

Compétition – courts métrages :

Arnie, de Rina B. Tsou (Taïwan / Philippines)
Ascensão, de Pedro Peralta (Portugal)
Campo de víboras, de Cristèle Alves Meira (Portugal)
Delírio é a redenção dos aflitos ‘Delusion Is Redemption to Those in Distress’, de Fellipe Fernandes (Brésil)
L’enfance d’un chef, d’Antoine de Bary (France)
Limbo, de Konstantina Kotzamani (Grèce)
Oh What a Wonderful Feeling, de François Jaros (Canada)
Prenjak, de Wregas Bhanuteja (Indonésie)
Le soldat vierge, d’Erwan Le Duc (France) Superbia Luca Tóth (Hongrie)

Séance 50+5 :

Myomano shel tzalam hatonot ‘From the Diary of a Wedding Photographer’, de Nadav Lapid (Israël)
Los pasos del agua, de César Augusto Acevedo (Colombie)

Films de clôture :

En moi, de Laetitia Casta
Bonne figure, de Sandrine Kiberlain
Kitty, de Chloë Sevigny

Le jury de cette 50+5e édition de la Semaine de la critique présidé par Valérie Donzelli est composé d’Alice Winocour, Santiago Mitre, Nadav Lapid et David Robert Mitchell. L’an passé, c’est Paulina de Santiago Mitre qui avait remporté le grand prix.

Monografe Journal est riche de contributions variées et de regards passionnés. N'hésitez pas à nous soumettre vos écrits. Tweetez ou réagissez aux articles de ce site avec #MNGRF

Latest from Films

Go to Top